CETB admet les déchets provenant de l’activité économique wallonne. Il apporte la solution à la fraction ultime de résidus issus du traitement des déchets des PME, des industries et des ménages wallons. Exploité depuis 2000 sur le territoire de Monceau-sur-Sambre, le site du Champ de Beaumont est un centre d’enfouissement technique de classe 2. Aménagé suivant les meilleures technologies, il est outil majeur de la Région wallon dans la gestion globale des déchets ultimes (non valorisables).

Innocuité environnementale garantie des déchets enfouis
Une abeille butinant du colza Un papillon argus bleu

Une exploitationdans le respect de l’environnement

Sous l’impulsion des directives européennes et suite aux politiques mises en place en Région wallonne, les règles en matière de gestion des déchets de sont largement renforcées ces 15 dernières années. Elles ont d’emblée été prises en compte dans la gestion de CETB. Des procédures strictement encadrées ont donc été mises en place pour :

  • Le parcours du déchet
  • Les volumes et la gestion des déchets sur le site
  • La gestion des eaux
  • La gestion du biogaz

Conscients de nos responsabilités à l’égard de l’environnement, nous nous engageons dans une politique de respect de la réglementation, d’amélioration de nos performances environnementales, de prévention des accidents environnementaux et de transparence dans un dialogue ouvert tant en interne qu’en externe.

Une politique des déchets encadrée

La politique gouvernementale wallonne mise en place depuis 1998 a largement favorisé la prévention des déchets ainsi que la valorisation et le recyclage de ceux-ci, réduisant fortement la quantité de déchets à éliminer par enfouissement. Cependant, il reste inévitablement une partie ultime du traitement des déchets que les centres d’enfouissement technique (CET) prennent en charge. Derniers maillons de la filière de gestion des déchets, leur existence est indispensable.

Afin de réglementer le secteur, le Gouvernement wallon a adopté en 1999 le Plan des CET, respectant ainsi les impositions européennes. Ce plan cadenasse le nombre et la localisation des CET en Wallonie. La politique de gestion du CETB est donc ainsi menée en fonction de ce plan. Nous devons notamment favoriser certaines pratiques telles que la réutilisation, la réduction, le recyclage et le compostage.

Nos activités d’enfouissement technique des déchets

CETB collecte tous les déchets provenant de l’activité économique wallonne. Dans ce cadre, nous devons nous assurer de ne recevoir que des déchets pour lesquels notre centre est autorisé. Grâce aux méthodes d’enfouissement utilisées et au respect des critères d’acceptation, l’innocuité environnementale des déchets enfouis est garantie. L’existence et la nécessité du CETB sont indéniables dans la filière wallonne des déchets.

Site d'élimination des ordures. Découvrir notre vidéo

Fonctionnement du Centre d’enfouissement technique de Beaumont

Depuis 2000 et dans le respect de toutes les législations en vigueur, CETB met en place des procédures strictement encadrées afin d’assurer la bonne gestion des déchets.

Suivant le type de déchets entrants, ils seront dirigés vers des zones totalement indépendantes d’enfouissement spécifiques. CETB est divisé en deux zones, chacune subdivisées en cellules. La zone A d’environ 9,80 ha accueille des déchets biodégradables qui offrent un potentiel de production de biogaz. La zone B d’environ 8,90 ha permet l’élimination de déchets non biodégradables, pour la plupart des résidus de processus industriels.

Types de déchets traités

Exploité depuis 2000 sur le territoire de la commune de Monceau-sur-Sambre, le CETB accueille des déchets ultimes de classe 2, non dangereux et non toxiques comme :

  • Déchets industriels banals
  • Déchets industriels de process (sidérurgie, verrerie, fonderie,...)
  • Déchets issus de l'industrie du papier, du carton
  • Déchets industriels provenant de l'épuration des eaux et des fumées
  • Déchets stabilisés
  • Déchets communaux, de marché, de nettoyage de voirie, de curage
  • Terres contaminées, déchets issus de la réhabilitation de sites d'activités économiques désaffectés
  • Boues de dragage
  • Déchets encombrants (sur dérogation)
  • Résidus de centres de tri ou de traitement de déchets
  • ....

Précisons que cette liste est non-exhaustive. Nous vous invitons à consulter ci-bas la liste de tous les déchets admis au CETB.

Traitement du gaz

La dégradation de déchets produit un biogaz qui résulte en grande partie des activités microbiologiques. Cette dégradation se traduit par un processus en deux étapes : une première étape en condition aérobie et une seconde en condition anaérobie.

L’étape aérobie se situe dans les couches superficielles des déchets organiques (en contact avec l'air ambiant) où se développe toute une microflore spécifique. Elle aboutit à la transformation de cette matière organique en produits finaux tel le dioxyde de carbone (CO2) et la vapeur d'eau. Ce processus de décomposition débute dès le stockage du déchet et a une durée variable selon le type de déchet et les conditions de gestion du CET. L’étape anaérobie se caractérise par la production de biogaz composé de méthane (CH4) à haut potentiel énergétique. En phase de méthanisation stable, la concentration en méthane dans le gaz du CET peut atteindre 50 à 60 %. Cette phase peut durer 10 à 20 ans avec progressivement une baisse du taux de production de biogaz.

Depuis fin 2009, le biogaz issu du Centre d’Enfouissement Technique de Beaumont fait l’objet d’une valorisation électrique et thermique. Un maillage de puits de dégazage installés au cœur de la masse des résidus permet de capter ce biogaz. Les biogaz ainsi collectés sont acheminés vers une unité de cogénération qui produit 2.4 MW/an d’électricité injectés sur le réseau du CETB. La chaleur dégagée par le moteur sert à maintenir à température optimale l’unité de traitement biologique des eaux de la station d’épuration. En cas de défaut de fonctionnement de l’unité de cogénération, une torchère assure la destruction totale du méthane à haute température.

Traitement des lixiviats

Les lixiviats proviennent des eaux qui émanent des déchets (tassement et réactions chimiques) soit de la percolation des eaux pluviales au travers des déchets enfouis, eaux chargées de divers polluants.

Au CETB, les lixiviats sont collectés gravitairement et stockées dans un bassin étanche. Une station d’épuration assure le traitement sur site des eaux chargées. Cette station est basée sur le principe du bioréacteur à membranes et la filtration finale est réalisée sur charbon actif. Les normes les plus exigeantes en matière de rejets sont ainsi respectées.

Réhabilitation du site

L’exploitation du site du Champ de Beaumont est organisée selon un plan global de gestion défini dans le permis. Au fur et à mesure de son exploitation, notre site est réhabilité pour assurer une intégration optimale dans l’environnement naturel. À terme, le réaménagement final constituera un site vert et boisé.

L’exploitation d’un centre d’enfouissement technique impose le respect des normes environnementales durant son exploitation mais également durant la post-gestion. En effet, lorsque les volumes autorisés seront atteints, le site sera réhabilité et végétalisé. Des couches de remblais permettront de structurer la zone et d’y placer différentes plantations. Après remise en état, le projet final devra s’intégrer harmonieusement dans l’environnement. Plusieurs massifs boisés sont présents autour du site. Certains se sont développés sur et au pied des terrils, d’autres sont installés sur des pentes ou des zones plus humides. Le Bois du Rognac situé au nord du site, en tête de vallée du ruisseau du Préa, les bois du Quatorze et les bois de Goutroux formeront un ensemble avec le CET redevenu site naturel.

Une caution, dont le montant est fixé par la loi, est actuellement constituée auprès de la Région wallonne. L’évolution du site sera donc surveillée durant 30 ans par les autorités compétentes.

Contrôle permanent

Moyennant un monitoring permanent, trois éléments essentiels d’exploitation sont continuellement contrôlés sur notre site :

1. Les déchets

Tous les déchets font l’objet d’une procédure stricte de vérification des teneurs éventuelles en polluants avec notamment une politique de détection radioactive, des analyses spécifiques ou des contrôles sur dalle. De plus, la traçabilité des déchets est garantie par la mise en œuvre d’une série de procédures certifiées.

2. Les eaux

Les quatre flux collectés par drainage traversent la station d’épuration pour y être traités. Ils subissent des contrôles continus avant tout rejet dans le Judonsart. Les eaux de la nappe souterraine sont également surveillées grâce à un réseau de piézomètres disposés autour du CETB. Ces derniers sont contrôlés par des organismes de contrôle indépendants à raison d’au moins 4 fois par an.

3. L’air

Deux stations d’analyse de l’air ambiant assurent le monitoring des concentrations en méthane et autres composants susceptibles de provoquer des nuisances. Un réseau de jauges OWEN ainsi que des campagnes répétées de mesures de qualité de l’air permettent de détecter notamment l’éventuelle présence de matières en suspension. De plus, une station météorologique fournit en permanence le sens et la vitesse des vents ainsi que la température, la pression, la pyranomètrie et la pluviométrie sur site.

Plan de loin d'un chargement
Chargement à l'aide d'une excavatrice
Déchargement sur site
Bulldozer étalant des terre
Véhicule transportant des terre
Chargement à l'aide d'une excavatrice
Déchargement sur site
Tracteur faisant un épandage
Logo EMAS Logo ISO14001

Une sociétécertifiée iso 14001 & EMAS

CETB a été le premier centre d’enfouissement en Région wallonne à être enregistré EMAS. Cette certification obtenue sans discontinuité depuis 2001 atteste de la qualité du management environnemental mis en place et de son amélioration continue. Chaque année, nous veillons à détailler dans une déclaration toutes les performances environnementales et les objectifs environnementaux que nous nous sommes fixés. CETB est également certifié ISO 14001 qui définit toute une série d’exigences que doit respecter notre management environnemental.

Des engagements pris et respectés

Conscients des désagréments qu’a pu parfois subir le voisinage, CETB a pris des mesures concrètes afin de diminuer au maximum les nuisances générées par l’activité. Par exemple, nous luttons contre les mauvaises odeurs grâce au recouvrement rapide des déchets et à la pulvérisation d’huiles essentielles absorbant les odeurs. Nous réduisons également l’envol des déchets grâce à un dispositif de filets. En outre, un comité d’accompagnement constitué des riverains, de l’exploitation et de la Ville de Charleroi se réunit 4 fois par an afin de faire le point sur l’évolution de l’activité.

Documents utiles (pdf)

Vous souhaitez en savoir plus sur notre activité de traitement des déchets ultimes ? Obtenez toutes les informations dont vous avez besoin en un clic ! Vous pouvez découvrir les valeurs des résultats collectés l’année dernière dans la déclaration environnementale ou même consulter la liste des déchets admis sur CETB.

  • Déclaration environnementale 2022
  • Dépliant de présentation
  • Liste des déchets admis sur CETB

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.